Quels sont les risques du tabagisme passif ?

22 septembre 2015
passuif

Au-delà de la gêne occasionnée, le tabagisme passif aggrave des pathologies existantes et en crée de nouvelles. Les risques demeurent certes moins importants que chez le fumeur actif, mais les conséquences pour la santé sont réelles. Ces risques augmentent avec la durée et l'intensité de l'exposition. Au Cameroun, on estime que quelques milliers de non-fumeurs meurent prématurément chaque année de maladies provoquées par le tabagisme passif.

Effets sur le fœtus

En cas de tabagisme passif subi par la femme enceinte :
– Le tabagisme passif subi par les femmes enceintes non-fumeuses dont le conjoint fume a un effet mesurable sur l'enfant, bien que moins important (- Augmentation du risque de fausse couche, de grossesse extra-utérine et d'accouchement prématuré).

Effets sur le jeune enfant

Fumer en présence d'un enfant entraîne :
– Une irritation des yeux, du nez et de la gorge
– Une fréquence accrue des rhinopharyngites et des otites
– Un plus grand risque de crises d'asthme et d'infections respiratoires telles que la pneumonie et la bronchite
– Une faible mais significative diminution du développement du poumon
– Une augmentation des risques de mort subite chez le nourrisson

Effets sur l'adulte

– Cancer des sinus de la face : le tabagisme passif fait plus que doubler ce risque
– Accidents vasculaires cérébraux : le tabagisme passif altère les parois des artères et double le risque d'accident vasculaire cérébral.
– Cancer du poumon : le risque de développer un cancer du poumon chez un non-fumeur est augmenté de 25% si son conjoint fume
– Accidents cardiaques : l'exposition à la fumée de cigarette augmente de 50% le risque d'avoir une crise cardiaque.


Vous avez aimez cet article? Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fifteen + 14 =

Dans la même catégorie