Solutions

26 août 2015
Une loi forte pour lutter contre le tabagisme

Chaque année, le tabac tue plus que le paludisme, la tuberculose et le VIH/SIDA réunis. Si au sein de l'opinion d'autres maladies semblent se situer au premier rang pour ce qui est du nombre de décès, le tabac décime en silence un plus grand nombre de vies.

A la fin du siècle, un milliard de personnes auront été tuées par le tabac. Le plus grand nombre des victimes seront comptés en Afrique. Notre continent est donc dans une situation critique. Mais la bonne nouvelle c'est qu’avec la mise en place de législations anti tabac, les parlements et les gouvernements ont le pouvoir d’arrêter le massacre.

Malgré les campagnes de désinformation et les obstacles, les parlements et les gouvernements doivent résister à l’industrie du tabac pour adopter des lois qui sont massivement soutenu par les populations.

La loi n'est pas simplement symbolique. Elle est le véritable déclencheur de la lutte contre le tabagisme dans la mesure ont un impact positif sur la santé publique dans le pays. Parmi ces mesures ; la Protection contre l’exposition à la fumée du tabac ; l'interdiction de la publicité en faveur du tabac, de la promotion et du parrainage ; La prévention de l'accès des jeunes aux produits du tabac ; l'impression des avertissements sanitaires sur les emballages et l'augmentation des prix par une fiscalité pour la santé publique.

L’état des lieux de la consommation de tabac au Cameroun est très préoccupant. La première Enquête Globale sur le Tabagisme auprès des Adultes (GATS Cameroun 2013) menée par le Ministère de la Santé Publique en collaboration avec l’institut National de la Statistique afin de disposer des données factuelles sur le tabagisme montre que :
• 1 100 000 millions d’adultes sont des usagers du tabac ;
• 19,2% des adultes sont exposés à la fumée du tabac au travail ;
• 22 ,9% des adultes ayant emprunté les transports publics sont exposés à la fumée du tabac ;
• 80,4% des adultes sont en faveur d'une interdiction de fumer dans tous les lieux publics intérieurs.
La vérité est la suivante: Le Cameroun sera un pays plus sain, plus productif avec la mise en place d’une législation anti tabac forte. Les autorités, en permettant l'adoption de la loi anti tabac, prendrait une décision historique contre un fléau qui, d’ici la fin du siècle, pourrait décimer plus de vies que toutes les autres maladies réunies.


Vous avez aimez cet article? Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

three × 5 =

Dans la même catégorie