Contrôle du tabac: le Tchad introduit les mises en garde illustrées

22 décembre 2015
Les deux images retenues pour les deux premières années

Cancer, bouche pourrie, poumons noircis: des images dégoutantes qui orneront désormais les paquets de cigarettes au Tchad. Ceci, en vertu de l’application de l’arrêté du 10 février 2015 portant réglementation du conditionnement et de l'étiquetage des produits de tabac.

Le tabac tue le fumeur et le non fumeur. Pour protéger davantage les populations, le Tchad a adopté le 10 février 2015 un Arrêté portant réglementation du conditionnement et de l'étiquetage des produits de tabac. Le dit arrêté précise que  les mises en garde sanitaires et les messages doivent couvrir au moins 70% des faces principales de l'emballage des paquets de cigarette.   Quatre images ont été retenues pour paraître sur les paquets de cigarettes. Ainsi pour les deux premières années, les deux images qui portent les mentions « Fumer provoque le cancer de la bouche » et « Fumer provoque le cancer de poumon » figureront sur les emballages des produits du tabac. Le Tchad démontre ainsi sa ferme volonté de protéger les populations tchadiennes en leur faisant voir des images réelles des conséquences sanitaires du tabac.

Impact

En effet selon les experts de la lutte antitabac, plus le message de prévention montre de dégâts sur l'organisme, plus il a de chance de dissuader les jeunes de commencer à fumer et les fumeurs d'arrêter. C’est d’ailleurs l’une des conclusions de l’étude publiée dans Tobacco Control sur l’impact des mises en gardes sanitaires illustrées dans la dissuasion de fumer ou d’arrêter de fumer. L’étude faite sur Plus de 9 400 fumeurs adultes (6 575 en Chine et 2 883 en Malaisie), s’est fondé sur six indicateurs fondamentaux de l’efficacité des mises en garde sanitaires. Il s’agissait de la susceptibilité des fumeurs à remarquer les mises en garde, à les lire, à les ignorer, à renoncer aux cigarettes, à penser à d’autres risques du tabagisme pour la santé et à envisager d’arrêter de fumer.

Les résultats:

  • Pour chaque indicateur, les mises en garde sanitaires illustrées utilisées en Malaisie se sont avérées plus efficaces que les mises en garde contenant uniquement du texte adoptées par la Chine.
  • L’adoption en Malaisie de mises en garde sanitaires illustrées au lieu de mises en garde contenant uniquement du texte a engendré des hausses importantes et significatives vis-à-vis de cinq indicateurs fondamentaux de l’efficacité mesurés, à savoir la susceptibilité des fumeurs à remarquer les mises en garde, à les lire, à les ignorer, à renoncer aux cigarettes et à envisager d’arrêter de fumer.
  • La décision de la Chine d’apposer les mises en garde contenant uniquement du texte sur 30 % de l’avant et du dos des paquets et non pas sur le côté a engendré une hausse significative vis-à-vis de deux indicateurs fondamentaux de l’efficacité mesurés, à savoir la susceptibilité des fumeurs à lire les mises en garde et à renoncer aux cigarettes.

De l’analyse de ses résultats, il découle les conclusions suivantes:

  • Les mises en garde contenant uniquement du texte qui dénoncent les effets nocifs des produits du tabac ne sont pas aussi efficaces que les mises en garde illustrées.
  • Les mises en garde sanitaires illustrées sensibilisent davantage le grand public aux effets nocifs des cigarettes, renforcent leurs connaissances en la matière et encouragent les fumeurs à arrêter.
  • Selon les directives pour l’application de l’article 11 de la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac, les pays doivent apposer plusieurs mises en garde sanitaires illustrées sur au moins 50 % de la partie supérieure des faces principales (avant et dos) du conditionnement des produits du tabac.

Pour protéger leurs populations des dangers liés à la consommation du tabac, plusieurs pays ont adoptée le système de mise en garde illustrées. Alors qu’attend le Cameroun pour davantage protéger ses populations du tabac et de ses méfaits.


Vous avez aimez cet article? Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

five × five =

Dans la même catégorie