Les députés camerounais s’engagent dans le contrôle du tabac

6 juillet 2017
NAI

La lutte contre le tabagisme est parsemée de beaucoup d’embuches au Cameroun. Elle fait face à l’industrie de tabac qui est un véritable adversaire et qui use des artifices pour entraver la mise en œuvre des politiques de contrôle du tabac.

Toutefois certains Députés ont décidé de faire face à ce phénomène et d’améliorer la lutte contre le tabagisme au Cameroun. Après une visite des malades à l’Hôpital Jamot de Yaoundé, les législateurs ont organisé un déjeuner de plaidoyer de haut niveau, le Mercredi 05 Juillet 2017. Les Députés réunis sous le couvert du Réseau des parlementaires pour la lutte contre le tabac se sont rencontrés à l’Assemblée Nationale pour discuter de la régulation du contrôle du tabac au Cameroun.

A l’ouverture des travaux, le Vice Président de l’Assemblée Nationale,  L’Honorable Emilia MONJOWA  LIFAKA attire l’attention des parties prenantes sur la Convention Cadre de l’OMS pour la Lutte Anti Tabac ratifiée par le Cameroun en 2006. Elle exhorta les parlementaires à plus d’ardeur  au cours des travaux afin de pouvoir faire des recommandations fructueuses qui pourraient conduire l’avant projet de loi Nationale anti tabac sur la table des Députés.

Les échanges ont porté sur les différents constituants du tabac ainsi que ses méfaits sur la Santé, la Convention Cadre de l’OMS pour la Lutte Anti Tabac (CCLAT) comme un outil majeur de lutte contre le tabagisme et un moyen d’atteindre les Objectifs de Développement Durable (ODD). Ce fut également l’opportunité d’échanger sur les principaux éléments d’une loi antitabac forte et de comprendre l’interférence de l’industrie à travers les résultats de l’Enquête Tobacco Industry Accountability (TIA) qui démontre que la jeunesse est la principale cible de l’industrie.

Après les discussions et échanges, les recommandations suivantes ont été prises:

  • Renforcer le cadre réglementaire par l’adoption de la loi
  • Élaborer des recommandations au plus haut niveau pour amener la loi au parlement
  • Empêcher les interférences de l’industrie du tabac
  • Renforcer la lutte contre le tabagisme afin d’atteindre les Objectifs de Développement Durable
  • Inclure la lutte contre le tabagisme dans les plans de développement
  • Prioriser la lutte antitabac dans le pays
  • Interdire de fumer dans les lieux publics
  • Soutenir les efforts de la société civile pour contribuer à l’adoption et à la mise en œuvre de politiques efficaces de lutte antitabac
  • Sensibiliser aux effets nocifs du tabac, en commençant par les enfants dans la maternelle et l’école primaire
  • Soumettre la commercialisation du tabac et de ses produits à l’obtention d’une Licence.

Vous avez aimez cet article? Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

three + 16 =

Dans la même catégorie