Marquage sanitaire graphique au Cameroun: Nécessité de conduire le processus à son terme

7 septembre 2018
image paquet de cigarette

Le compteur est désormais ne marche pour le Cameroun qui devrait dès janvier 2019, changé ses avertissements sanitaires sur les emballages des produits du tabac. L’on devrait en effet connaitre à cette date, l’entrée en vigueur de l’arrêté conjoint n°0001 /Minsanté/Mincommerce du O3 Janvier 2018, fixant les modalités de conditionnement et d’étiquetage des produits du tabac commercialisés au Cameroun. L’innovation ici sera le passage du marquage sanitaire textuel actuellement en vigueur, au marquage sanitaire illustré conforme aux directives de l’Organisation mondiale de la Santé. Il s’agira d’un rendez-vous majeur pour le pays qui aura là l’occasion d’améliorer ses indicateurs en matière de mise en œuvre des dispositions de la Convention Cadre de l’Oms pour la lutte antitabac (CCLAT). Un grand enjeu qui charrie beaucoup d’attentes du côté de la population, surtout chez ces nombreux citoyens, victimes directement ou indirectement des produits du tabac. Il y a donc  nécessité de faire aboutir le processus pour relever ce défi et combler les attentes. C’est dans cette optique que la Commission Multi sectorielle antitabac est à pied d’œuvre. Un Comité de suivi du processus de mise en œuvre de la réglementation a été mis sur pied afin de réfléchir sur les actions à entreprendre. Composé des  représentants des départements ministériels clés impliqués dans le contrôle du tabac et de la société civile, ce Comité a déjà à son actif un plan de travail qui intègre plusieurs activités. Il s’agit entre autres de l’élaboration des messages spécifiques  et du choix images à apposer sur les emballages des produits du tabac. La réalisation d’une enquête publique auprès d’un échantillon de la population en zone urbaine et rurale pour pré-tester les messages et les images; et l’élaboration d’un guide d’apposition des images et messages, sont d’autres activités retenues par ce comité  des travaux techniques qui comprend aussi les représentants de la Coalition Camerounaise contre le Tabac.


Vous avez aimez cet article? Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × 3 =

Dans la même catégorie