Bafoussam: la communauté éducative édifiée sur les méfaits du tabac

10 juin 2019
Sensibilisation des élèves JMST

A l’occasion de la commémoration de la 32è journée Mondiale Sans Tabac sous le thème » Le tabac et la Santé Pulmonaire »,  la Coalition Camerounaise Contre le Tabac a organisé une causerie éducative avec les membres de la Communauté éducative du Lycée Technique de Bafoussam Banengo.  L’objectif de la rencontre était d’amener les élèves, parents d’élèves et encadreurs scolaires présents, à prendre conscience de la forte prévalence du tabagisme en milieu jeune et des méfaits socio sanitaires, économiques et environnementaux du tabac. Avec une prévalence de 10 % dans  la population scolaire âgée entre 13 et 15 ans, le tabagisme est une réelle menace pour l’avenir de ces jeunes.  Outre les diverses affections liées à la consommation du tabac, les risques d’abandon scolaire et de la dislocation du tissu familial du fait du tabagisme,  les experts de la C3T ont aussi  édifié l’assistance sur les diverses manœuvres et stratégies de l’industrie pour attirer les jeunes. L’organisation des séances de dégustation gratuite, la remise des gadgets publicitaires, l’offre des bourses scolaires, le sponsoring des manifestations sportives et culturelles des jeunes et les activités promotionnelles à proximité des établissements scolaires sont là quelques stratégies évoquées. Les manœuvres d’interférences des politiques de santé publique ont également été soulignées. La prorogation des délais à 6 mois supplémentaires pour la mise en œuvre de la Réglementation sur le marquage sanitaire graphique a été pris comme exemple pour édifier les participants sur les  actions de lobbying que mène l’industrie pour plomber l’adoption et la mise en œuvre des mesures efficaces de lutte antitabac.

 Afin de préserver la jeunesse des activités commerciales et marketing de l’industrie du tabac, la C3T a rappelé à chaque membre de la Communauté éducative son rôle respectif. En direction des administrations publiques concernées, les autorités administratives et communales, un plaidoyer a été porté pour l’adoption des mesures appropriées notamment, celles qui créent des environnements 100% sans fumée dans les lieux publics.

En direction des acteurs du secteur éducatif et d’encadrement de la jeunesse, le plaidoyer  a été orienté vers la création des clubs antitabac dans les établissements scolaires, l’apposition des plaques d’interdiction de fumer et la mobilisation de toute la communauté éducative en faveur de la prévention et de la lutte contre le tabac en milieu jeune.

 En somme, un appel à l’action lancé par la C3T qui a l’occasion a apposé une plaque d’interdiction de fumer à l’entrée principale du Lycée technique de Bafoussam Banengo.


Vous avez aimez cet article? Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

eighteen − 11 =

Dans la même catégorie