Lutte contre le tabagisme en milieu scolaire: la sensibilisation par les jeunes et pour les jeunes

12 janvier 2018
SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

Sous l’impulsion de la Coalition Camerounaise Contre le tabac, deux établissements scolaires du secondaire du pays ont crée en leur sein  des clubs antitabac chargés. Il s’agit du Lycée de Nkolndongo  à Yaoundé et du Lycée Classique et Moderne d’Ebolowa. Ces deux établissements du secteur public de l’éducation ont compris le bien fondé de la lutte contre le tabac et la nécessité de susciter une implication plus accrue des jeunes dans les activités de sensibilisation. Le  « Club antitabac» vise  en effet à susciter la contribution et la mobilisation des  élèves  dans le cadre de la conception, la promotion et la mise en œuvre des actions de sensibilisation et d’éducation de la jeunesse scolaire sur les problématiques liées au contrôle du tabac en général et sur la prévention de l’épidémie du tabagisme en milieu scolaire en particulier. sous l’encadrement des responsables des établissements, ces associations scolaires auront entre autres objectifs, d’accompagner les responsables des établissements scolaires dans la mise en œuvre des mesures de lutte contre la consommation du tabac en milieu scolaire, de mener des actions de plaidoyer auprès des décideurs en vue de l’adoption des mesures réglementaires et administratives visant à protéger l’environnement scolaire contre les manœuvres de l’industrie du tabac, de conduire des activités de sensibilisation de la communauté éducative sur les méfaits du tabac  et  de contribuer à la réduction de la prévalence du tabagisme en milieu jeune en général et en milieu scolaire en particulier.

  En créant des clubs antitabac en leur sein,  les deux établissements pionniers  s’engagent ainsi à mettre en œuvre la circulaire du ministre des enseignements secondaires du 11 Septembre 2007. La dite circulaire demande aux chefs d’établissements d’apposer les plaques de signalisation d’interdiction de fumer à l’entrée et dans les salles de classe et de créer par la même occasion des clubs antitabac. Il s’agit des associations des élèves qui s’engagent à lutter contre le tabagisme à travers les actions de sensibilisation au sein de leur établissement. Ces élèves volontaires seront encadrés par les responsables des activités post et périscolaires.

La C3T entend apporter son concours pour le bon fonctionnement de ces clubs à travers le renforcement des capacités des membres et la mise à disposition des supports et outils de sensibilisation.  Une action qui s’s’inscrit dans le prolongement de celles déjà  entreprises jusqu’ici dans le cadre de la lutte contre le tabagisme en milieu scolaire et dans l’accompagnement de la mise en œuvre des directives ministérielles. Entre les mois de septembre et Octobre 2017, la Coalition Camerounaise Contre le Tabac a en effet mené une campagne d’apposition des plaques de signalisation d’interdiction de fumer dans 15 lycées et collèges de la ville de Yaoundé. En marge de cette campagne, des activités  de sensibilisation des élèves ont été menées de même que des plaidoyers auprès des établissements ciblés en vue de la création des Clubs antitabac. Les deux premiers clubs créés au mois de décembre dernier à Yaoundé et à Ebolowa sont donc les premiers fruits de ce plaidoyer. L’activité est appelée à se poursuivre, le but étant d’amener un plus grand nombre d’établissements scolaires du pays à se doter des clubs antitabac. La cérémonie d’installation des premiers clubs antitabac en milieu scolaire au Cameroun aura lieu pendant la semaine de la fête nationale de la jeunesse prévue le 11 février prochain.  Les activités de sensibilisation des élèves sur les méfaits du tabagisme seront aussi menées à cette occasion.


Vous avez aimez cet article? Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − 9 =

Dans la même catégorie