Lycée Classique et moderne d’Ebolowa: le club antitabac désormais fonctionnel

1 novembre 2018
IMG-20181010-WA0006

Sous l’impulsion de la Coalition Camerounaise Contre le Tabac  et avec la volonté des responsables de l’établissement, un club antitabac est désormais fonctionnel au lycée classique et moderne d’Ebolowa. Le plus grand établissement scolaire du Chef lieu de la Région du Sud Cameroun.

Les six membres du bureau exécutif ont été installés le  10 Octobre 2018 dans la salle du Gymnase de l’établissement. La cérémonie qui marquait l’aboutissement d’un plaidoyer ayant permis la création du Club depuis le  début de mois de Décembre 2017, était couplée à une causerie éducative  précédée elle-même par un moment protocolaire.  C’était sous la présidence de Pierre René Ossombe, Proviseur du Lycée qu’entouraient pour la circonstance plusieurs collaborateurs et responsables des activités post et péri scolaires de certains établissement secondaire de la ville.

Dans  mot de bienvenue, le Proviseur a loué l’initiative de la C3T qui l’accompagne dans la lutte contre le tabagisme et les autres drogues en milieu scolaire depuis pratiquement deux années scolaires. Il a également apprécié l’action gouvernementale qui a permis la mise sur pied d’un centre de soins en addictologie au sein de l’Hôpital régional d’Ebolowa qui est chargé d’accompagner les élèves ayant succombé à ces substances dépendogènes. Ce fut l’occasion pour lui de réitérer que l’usage du tabagisme et des autres stupéfiants est proscrit au Lycée en conformité avec le Règlement intérieur et  les  hautes directives de madame le Ministre des Enseignements Secondaires qui a placé l’année scolaire 2018-2019, sous le thème de : Clean School. C’est-à-dire  une école propre où les stupéfiants, autres drogues et Tabac sont proscrits. Avant de conclure son propos,  Pierre René Ossombe a pris l’engagement d’amplifier davantage les messages de sensibilisation sur le tabagisme lors des rassemblements hebdomadaires de Lundi matin.

 Intervenant à son tour, Prince Mpondo, Représentant de la Présidente de la C3T empêchée, a sommairement présenté l’organisation, les principaux objectifs de cette cérémonie avant de louer les actions entreprises par le Lycée afin de réduire la consommation du tabagisme dans cette structure. Il a également  remercié l’implication des enseignants et élèves dans ce combat avant de remettre solennellement au Proviseur, la plaque en plexiglas de Dimension 100cm X 75 cm qui porte la signalisation d’interdiction de fumer, les messages en français et en anglais disposant que l’établissement est un espace non fumeur. Ladite  plaque sera   apposée aux termes de la cérémonie sur le mur du bâtiment se situant à l’entrée du Lycée.

A la fin de son propos, Prince Mpondo  a souligné la nécessité de mener une lutte acharnée contre le tabagisme qui est un réel problème pour le développement du pays et l’épanouissement de la Jeunesse qui en est une cible très vulnérable. Il a aussi salué la présence des Responsables des APPS des autres établissements de la ville, qui sont invités à suivre l’exemple du Lycée Classique et moderne.

 La causerie éducative qui a suivi la phase protocolaire a permis à l’équipe de la C3T d’avoir des échanges interactifs avec de nombreux jeunes présents sur diverses problématiques liées au Contrôle du tabac.  Les  techniques utilisées par l’industrie du tabac relatives à la vente et la publicité des produits du tabac en milieu scolaire,  les constituants d’une cigarette qui est un cocktail de produits toxiques, dépendogènes, cancérigènes et nocifs pour la santé, les différents modes de consommation du tabac ainsi que les méfaits sanitaires,  sociaux, économiques et environnementaux du tabac ont  été ainsi expliqués à ces jeunes  élèves et  enseignants présents. Les méthodes et les avantages de la cessation ainsi que le rôle du club antitabac ont aussi été abordés  avant l’installation des membres de l’équipe conduite par Thérèse Blanche Mani.   Six au total issus principalement des classes de 3è, les membres de l’exécutif du club ont reçu pour mandat d’être de dignes ambassadeurs de la lutte antitabac au sein de cet établissement scolaire.

 Pour l’accomplissement de leur mission, ils ont reçu de la C3T, du matériel de sensibilisation constitué entre autres des tee-shirts, les  fiches  contenant les données de l’enquête globale sur le tabagisme chez les jeunes (GYTS 2014,  les  fiches de sensibilisation des jeunes sur les méfaits du tabac.  Les constituants de la cigarette, le corps du fumeur, le  rapport d’enquête Tobacco Industry Accountability (TIA) et la  brochure OKAPI intitulée  » Tabac : 30 Raisons de dire Non« , sont là d’autres supports mis à la disposition du Club antitabac, le tout premier dans la Région du Sud. En raison de sa proximité avec d’autres pays de la sous Région Cemac, notamment la Gabon et la Guinée Équatoriale, cette partie du pays connait un fort trafic des produits du tabac et parfois issus de la contrebande.


Vous avez aimez cet article? Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 − 11 =

Dans la même catégorie