Tabac: facteurs de risques des MNT

9 février 2016
cacer_fumer_tue

Les cancers, les maladies cardio-vasculaires et les pathologies pulmonaires sont au centre des maladies dans lesquelles le tabac est directement impliqué.
Les maladies non transmissibles (MNT), également appelées maladies chroniques, ne se transmettent pas d'une personne à l'autre. Elles sont de longue durée et évoluent en général lentement. Les quatre principaux types de maladies non transmissibles sont les maladies cardiovasculaires (accidents vasculaires cardiaques ou cérébraux), les cancers, les maladies respiratoires chroniques (comme la broncho-pneumopathie chronique obstructive ou l'asthme) et le diabète.
Le tabagisme, premier facteur de risque évitable des MNT.
Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les principaux facteurs de risque des MNT incluent le tabagisme, la mauvaise alimentation, la sédentarité et l'usage nocif de l'alcool. Parmi les causes de décès, la consommation de tabac est celle qui peut être la mieux prévenue. L’OMS indique à ce sujet que le tabac est représente un facteur de risque commun aux quatre principaux groupes de maladies non-transmissibles (cancer, maladies cardiovasculaires, maladies respiratoires chroniques et le diabète) et tue près de 6 millions de personnes chaque année. On estime que le tabagisme est à l'origine de près de 71 % des décès dus au cancer du poumon et, respectivement, de 42 % des décès par maladies respiratoires chroniques et de près de 10 % par maladies cardio-vasculaires.
Face au rôle du tabagisme dans la propagation des maladies non transmissibles, le contrôle du tabac s’avère nécessaire pour faire reculer les maladies non transmissibles.


Vous avez aimez cet article? Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fourteen + eleven =

Dans la même catégorie