Une bataille gagnée contre l'industrie du tabac: la C3T pousse le MINCOM d'arrêter les interférences de l'IT au Cameroun

7 décembre 2016
img_20161004_154103

En septembre 2016, la C3T a portées à l'attention du gouvernement du Cameroun, plusieurs affiches publicitaires plantées dans différentes villes du Cameroun. Les affiches ont été sponsorisées par le Groupement Inter-patronal du Cameroun, le GICAM, et portés comme messages principaux, « La contrebande de cigarettes financent l’insécurité », « Stop à la Contre bande des cigarettes » et « La Contrebande de cigarette mains en prison ». Les panneaux encouragé les citoyens d'acheter que des cigarettes sous licence, et mis en garde contre des sanctions qui attendent les coupables.

La Coalition Camerounaise Contre le Tabac a vu cela comme une manœuvre par l'industrie du tabac pour faire de la publicité pure et simple des produits du tabac, et encourager les Camerounaise à fumer. La C3T a vu ces affiches comme un mépris flagrant de la Loi de 2006 sur la publicité, qui interdit toute forme de publicité des produits du tabac au Cameroun.

La coalition, dans une lettre au ministre de la Communication, Président du Conseil National de la publicité, a souligné le fait que liant le consommation/achat du tabac sous quelque forme d'insécurité est un acte de préjudice qui porte atteinte à la sécurité et des conditions de vie des camerounais.

La C3T a mis en évidence le fait que le gouvernement du Cameroun a l'entière responsabilité pour suivre le commerce illicite du tabac et a prouvé jusqu’à maintenant qu'il fait un travail merveilleux dans ce domaine. La coalition ne voyait pas pourquoi le GICAM veut partager cette responsabilité avec le gouvernement, si ce n'est dans le but de contourner la Loi pour réaliser une publicité pour les produits du tabac.

La C3T ne s'arrête pas à écrire à l'organisme de contrôle de la publicité du pays; Il a publié un communiqué de presse dans le seul quotidien bilingue d'état, Cameroon Tribune. Il a aussi organisé une conférence de presse pour dénoncer l'action.

Les actions de la C3T n'allaient pas en vain. Le gouvernement du Cameroun en effet a réagi à toutes les actions et la pression de la coalition. Moins d'un mois plus tard, C3T a reçu une lettre de félicitations du ministre de la Communication. Dans cette lettre, le ministre a déclaré qu'il avait écrit au GICAM et leur a demandé de prendre vers le bas les panneaux d'affichage. Et effectivement, les panneaux ont été pris vers le bas.

La C3T remercie chaleureusement Campaign for Tobacco Free Kids (CTFK), l'Alliance pour le contrôle du tabac en Afrique (ACTA) et les nombreux autres partenaires qui ont envoyé leur soutien moral durant ce moment difficile.

 

                         
Un affiche sponsiré par GICAM                La même affiche trois semains plus tard 

Vous avez aimez cet article? Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

thirteen − 9 =

Dans la même catégorie