Mise en œuvre du Marquage Sanitaire Graphique: les médias de la ville de Douala mobilisés

9 décembre 2019
DLA BON

Dans le cadre du suivi de l’implémentation complète de la réglementation sur le marquage sanitaire graphique, la Coalition Camerounaise Contre le Tabac (C3T)  a échangé avec les hommes et femmes de média de la capitale économique Douala, le  27 Novembre 2019.  La Conférence de presse  organisée à l’occasion a mobilisé près de trente journalistes issus des différents supports médiatiques Radio, télé, presse écrite et presse en ligne. L'objectif général de cette activité était  d’amener les journalistes à faire le suivi de la mise en œuvre de la réglementation sur le marquage sanitaire graphique et à contribuer ainsi  au respect de la mesure par tous les opérateurs de la filière tabaccole.

De manière spécifique, il était question  de  donner aux journalistes les informations nécessaires sur la situation du tabagisme au Cameroun et les dispositions de la Convention Cadre de l’Oms pour la Lutte antitabac (CCLAT),  le contenu et l’importance de l’arrêté conjoint MINSANTE-MINCOMMERCE du 03 Janvier 2018 portant  réglementation sur le marquage sanitaire graphique.  La rencontre visait aussi à  susciter l’adhésion des journalistes  de la métropole économique du pays aux activités de suivi de la mise en œuvre du marquage sanitaire graphique  en leur Présentant le niveau de mise en œuvre de la réglementation et les problèmes  à adresser.  L’autre objectif poursuivi était d’amener les  journalistes à produire des articles et émissions de qualité, adaptés aux objectifs poursuivis en partageant  avec eux les arguments qui militent en faveur d’une application complète de la réglementation par tous les acteurs concernés,  en leur suggérant les axes d’une bonne rédaction en matière de lutte antitabac  et en leur présentant le rôle et l’impact que les médias ont dans la lutte antitabac , la mise en œuvre du marquage sanitaire graphique et la préservation de la santé des populations.

Au terme des échanges, les journalistes ont marqué leur adhésion au combat que mènent la C3T et ses partenaires. Ceci s’est traduit à travers  plusieurs articles de presse écrite, radio, télé et de presse en ligne  observés.

En marge de la Conférence de presse, les équipes de la C3T ont aussi  effectué plusieurs interventions en direct dans certaines chaines de radio du secteur public et privé de la ville de Douala.

Il convient de noter que  cette rencontre a été justifiée par le contexte national marqué par  par l’entrée en vigueur, le 12 Juin 2019 de l’Arrêté conjoint MINSANTE/MINCOMMERCE sur le marquage sanitaire graphique au Cameroun.

 Le suivi de l’application par les industriels de  l'arrêté conjoint MINSANTE- MINCOMMERCE du 03 Janvier 2018 portant conditionnement des emballages des produits du tabac commercialisés au Cameroun  a  permis  de noter un niveau d’engagement variable des producteurs, fabricants et importateurs des produits du tabac à se conformer à la réglementation depuis le  12 Juin dernier.

 Sur le terrain  le constat fait montre que depuis cette date jusqu’à ce jour, seules neuf marques de Cigarettes sur 21 commercialisées au Cameroun disposent des avertissements sanitaires illustrés sur leurs emballages.

L’un des problèmes  observé actuellement sur le terrain   est  donc la cohabitation entre les nouveaux conditionnements des marques déjà conformes  et les  autres marques n’ayant pas encore respecté les dispositions du texte en vigueur. Dans un tel contexte, le rôle des médias est assez important pour faire changer la donne. D’où l’intérêt de cette conférence de presse de Douala qui s’inscrit dans le cadre des actions médiatiques prévues dans le cadre du processus de mise en œuvre complète du marquage sanitaire graphique au Cameroun.


Vous avez aimez cet article? Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

nineteen − 7 =

Dans la même catégorie