Prévention du tabagisme en milieu jeune: Le tabac bientôt dans les curricula de formation au niveau du primaire.

7 septembre 2018
Image point de presse mincom

Les élèves du niveau primaire au Cameroun  auront bientôt les  enseignements sur le tabac   dans leurs  programmes scolaires. L’annonce est du ministre de la communication, porte parole du gouvernement.  Issa Tchiroma Bakary a récemment donné un point de presse à Yaoundé, au sujet des mesures gouvernementales de lutte contre le tabac et la toxicomanie au Cameroun.

En effet la consommation des stupéfiants prend de l’ampleur au Cameroun particulièrement en milieu jeune. Selon le Ministre de la Communication, 12.000 jeunes âgés de moins de 15 ans sont concernés par l’usage des stupéfiants et des produits psychotropes. Parmi  les principales substances primaires les plus consommées au Cameroun, on note par exemple le cannabis à hauteur de 58,54%, très souvent associé au tabac. Ces produits, a déclaré le porte parole du Gouvernement, représentent « l’ennemi public n°1 pour l’épanouissement de la jeunesse camerounaise, et pour la sécurité, l’équilibre et la stabilité de la nation ».  En dehors de l’ignorance des méfaits de ces produits par les populations, l’intense activité commerciale, publicitaire et marketing des industriels et  la vulgarisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication sont d’autres facteurs qui font accroître la  consommation de ces produits dangereux et mortels.

Face à la situation préoccupante, le gouvernement a jusqu’ici pris certaines mesures et plusieurs autres sont envisagées. Dans ce dernier cas il faut noter l’induction prochaine dans les programmes scolaires des enseignements sur le tabagisme, l’alcool et la drogue. Une mesure qui viendra appuyer de nombreuses autres mises en œuvre par certaines administrations publiques. C’est l’occasion de souligner les actions du Ministère de l’agriculture et du Développement Rural. Ce Département Ministériel est engagé dans la mise en œuvre des programmes de promotion des cultures de substitution plus saines: haricot, tomates,  oignons,  pommes de terre, céréales et tubercules…

De leur côté, les ministères en charge des affaires sociales, de la Santé publique, de l’éducation physique et des sports, de la Planification et de l’Éducation ont entrepris d’appliquer la politique des espaces 100% sans fumée dans leurs services centraux et déconcentrés.

Le ministère de la santé publique est par ailleurs engagé dans un processus de mise en place progressif des unités spécialisées de soins et de prévention dans les formations sanitaires. L’on n’oublie pas le ministère de la jeunesse et le ministère des enseignements secondaires qui sont en permanence  engagés dans la lutte contre la consommation des stupéfiants.

Dans sa Communication, le Ministre de la Communication a aussi salué l’action des parlementaires réunis autour d’un réseau actif contre le tabagisme. Il s’agit du Réseau Oxygène créé depuis  novembre 2015 grâce à un travail de plaidoyer mené par la Coalition Camerounaise Contre le Tabac (C3T), avec le soutien de Campaign for Tobacco-Free Kids (CTFK). Ces activités de plaidoyer de la C3T et son partenaire ont aussi concerné l’introduction du tabagisme dans les programmes scolaires,  la promotion des activités de reconversion des tabaculteurs et la création des espaces publics  non fumeurs, sans oublier la mise en place des unités de sevrage et de prise en charge des victimes du tabac à l’échelle nationale.

Toutes ces actions commencent à porter des fruits. il s’agit en sommes des avancées notables qui méritent d’ être consolidées et soutenues  par d’autres actions d’envergure axées autour des plaidoyers pour l’adoption et la mise en œuvre  d’une loi nationale antitabac et d’autres textes législatif et réglementaires pour un meilleur contrôle du tabac au Cameroun, la sensibilisation et l’éducation permanentes des masses populaires, un meilleur monitoring des activités de l’industrie du tabac  et le renforcement des capacités des acteurs.


Vous avez aimez cet article? Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 + seventeen =

Dans la même catégorie