Cameroun: la Commission multisectorielle de lutte antitabac  désormais apte à l’action

30 novembre 2015
le Cameroun veut améliorer son contrôle du tabac

En application décision No3271-D/MISANTE/CAB DU 12 octobre 2015 du ministre de la Santé publique, portant création, organisation et fonctionnement de la Commission multisectorielle de lutte antitabac (la commission).Le secrétariat technique de la Commission est fonctionnel depuis quelques semaines.

Au Cameroun, la lutte antitabac bat son plein. Pour renforcer le contrôle du tabac et  intéresser davantage d’administrations publiques à la lutte anti tabac,  le ministre de la Santé Publique a crée par décision No3271-D/MISANTE/CAB DU 12 octobre 2015 la Commission multisectorielle de lutte antitabac.Organe de  concertation multisectorielle sur la mise en œuvre des mesures antitabac en application des dispositions de la Convention Cadre de l’OMS pour la lutte antitabac, il pour missions:

  • la réduction de la demande et de l’offre de tabac et de ses produits;
  • le développement des législations et règlementations;
  • la promotion de la coopération scientifique et technique en matière de recherche, de communication et d’informations.

Il est donc question pour la Commission de l’amélioration de  la santé des population par réduction  des dangers liées à la consommation du tabac, du renforcement des capacités de acteurs impliqués dans la lutte anti tabac, mais aussi l’élaboration et l’examen des stratégies portant sur le contrôle du tabac au Cameroun.  Ceci, pour aboutir à l’adoption d’une loi antitabac au Cameroun.

Présidé  par le Ministre de la Santé Publique,  la Commission multisectorielle de lutte antitabac  se  compose d’un Coordonateur ( Directeur de la promotion de la Santé), d’un Secrétaire technique ( le Secrétaire permanent du Comité nationale de lutte contre le drogue) et de 26 membres, représentant  plusieurs ministères (Premier ministère, Finances, Commerce, Économie, Jeunesse,  Transports, Communication, Agriculture, Santé publique, Éducation de base…), de l’OMS, du Réseau des parlementaires camerounais pour la lutte antitabac (Oxygène) et de la Coalition Camerounaise Contre le Tabac (C3T).

Pour  les experts de la lutte antitabac au Cameroun, la création de cette entité  permettra de réduire  significativement les dangers liés à la consommation du tabac ainsi qu’a l’exposition de la fumée secondaire du tabac.


Vous avez aimez cet article? Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

four × 3 =

2 commentaires sur “Cameroun: la Commission multisectorielle de lutte antitabac  désormais apte à l’action”

Dans la même catégorie